Manufacture & Savoir Faire

Vaucher Manufacture Fleurier est l’héritière d’une longue tradition qui trouve ses origines au 18e siècle, alors que les Vaucher réalisaient leurs premiers mouvements à Fleurier, là où bat aujourd’hui le pouls de la manufacture.

Considéré comme le premier horloger « en petit » du village fleurisan à ses débuts en 1730, David-Jean-Jacques-Henri Vaucher a formé de nombreux apprentis, à l’instar du jeune Ferdinand Berthoud qui deviendra quelques années plus tard l’un des pères de la chronométrie avec Harrisson, et sera nommé Horloger-Mécanicien du Roi en France.

Fidèle à l’esprit originel, Vaucher Manufacture Fleurier perpétue les valeurs de transmission, en formant de nombreux apprentis et en partageant son savoir-faire de motoriste avec des horlogers de talent.


Avant de quitter les ateliers, chaque mouvement est finement terminé dans la plus pure tradition de la haute horlogerie, avant d’être soumis à un traitement galvanique qui viendra magnifier ces décorations en accrochant la lumière.

Héritière d’un savoir-faire rare et précieux, Vaucher Manufacture Fleurier souligne la beauté et le caractère unique de ses calibres au travers d’une large palette de terminaisons :

  • Côtes de Genève
  • Anglage, étirage face ou flanc, polissage découverte
  • Poli miroir
  • Soleillage
  • Colimaçonnage
  • Perlage
  • Rhodiage
  • Gravure, diamantage